Page 4 - FNRSNEWS 111
P. 4
News DES CELLULES POUR SAUVER LE REIN L’ischémie/reperfusion (I/R) rénale correspond à une interruption brutale, mais transitoire, de la circula- tion sanguine rénale. L’I/R se rencontre lors d’une transplantation rénale ou d’une chirurgie cardio- thoracique. L’I/R rénale entraine des perturbations cellulaires et tissulaires signifcatives, et est asso- CHOISIR SON HABITAT ciée à une mortalité majeure. Les cellules stromales mésenchymateuses (CSM) sont des cellules pré- FAVORISE L’ADAPTATION sentes dans de nombreux tissus, incluant la moelle osseuse. Les CSM ont des propriétés de modulation Déterminer si et à quelle vitesse les espèces immunologique et de réparation tissulaire. Des tra- peuvent s’adapter aux changements dans leur vaux précédents suggèrent un effet bénéfque des environnement représente un déf scientifque CSM administrées après une I/R rénale. Une nou- UNE FONCTION PEUT EN majeur. Selon la théorie écologique classique, la velle étude montre que l’injection intraveineuse pré- dispersion – les mouvements d’individus entre ventive de CSM, c.-à-d. avant une I/R rénale, chez le CACHER UNE AUTRE populations – mélange les populations et peut rat a des effets positifs et pourrait ainsi participer au Selon les livres, le cortex préfrontal gouvernerait les ainsi empêcher leur adaptation aux conditions préconditionnement ischémique. processus de Cognition tels que la prise de décision locales. Au travers d’expériences avec un modèle et les aires corticales motrices ne permettraient que d’étude unicellulaire (Tetrahymena thermophila, Scientifc reports - Administration of mesenchymal de mouvoir le corps dans l’espace, et régiraient donc un microorganisme à peine discernable à l’œil nu stromal cells before renal ischemia/reperfusion l'Action. Cependant, des chercheurs ont récemment et recouvert de cils qui se déplace activement), des attenuates kidney injury and may modulate renal démontré qu'une lésion virtuelle d’une aire corti- chercheurs du CNRS et de l’UCL ont montré que lipid metabolism in rats cale motrice, générée par stimulation magnétique les individus choisissent activement de quitter des Pauline Erpicum transcrânienne répétitive (rTMS), entraînait une forte conditions non favorables pour rejoindre les habi- Candidate spécialiste doctorante F.R.S.-FNRS perturbation transitoire du comportement de sujets tats dans lesquels ils auront un meilleur succès. Ce François Jouret, PhD sains dans une tâche de prise de décision. En com- choix actif d’habitat, au contraire de la dispersion Spécialiste postdoctorant F.R.S.-FNRS paraison, le groupe de sujets contrôles, chez qui la aléatoire, favorise l’adaptation des populations, GIGA, ULiège rTMS était appliquée sur une structure corticale non dans ce cas-ci à des hautes températures. Cela impliquée dans la tâche, prenaient des décisions pourrait drastiquement augmenter la capacité des adéquates. Ce travail suggère une implication directe espèces à s’adapter aux changements environne- et causale d’une aire corticale motrice dans les pro- mentaux. cessus de prise de décision. Nature Ecology and Evolution - Gene fow favours NeuroImage- Primary motor cortex contributes to local adaptation under habitat choice in ciliate the implementation of implicit value-based rules microcosms during motor decisions Nicolas Schtickzelle, PhD Gérard Derosière, PhD Chercheur qualifé F.R.S.-FNRS Chargé de Recherche F.R.S.-FNRS Earth and Life Institute, Biodiversity Research Institut des Neurosciences, Laboratoire Cognition Centre, UCL et Actions, UCL LA MISE EN MARCHÉ DE LA FRONTIÈRE Tout en restant une activité emblématique de l’exercice de la souveraineté, le contrôle des frontières se réalise de plus en plus avec l’appui de compagnies privées. À partir d’observations et d’entretiens, ce travail montre quelles sont les confgurations d’acteurs privés et publics à l’origine de la délégation de « tâches administratives » à des entreprises privées, dans le cadre de la mise en œuvre de la politique du visa Schengen. Cette analyse met en exergue le décalage entre le cadrage qui entend la coopéra- tion comme stratégie d’amélioration du service public et les logiques étatiques de ce choix. Dans un contexte de réforme des règles européennes, les États signataires de l’accord de Schengen ont utilisé la coopération avec des compagnies privées pour d’autres objectifs : réduire les coûts du contrôle européanisé, se défaire du fardeau de la mise en œuvre, dégager la responsabilité des gouvernants. Gouvernement et Action Publique - The Marketization of the Border, a State Product. Private Companies and the Implementation of Schengen Visa Policy Federica Infantino, PhD Chargée de Recherche F.R.S. -FNRS Sciences Sociales et Sciences du Travail, (GERME), ULB
   1   2   3   4   5   6   7   8   9