Page 5 - FNRSNEWS 112
P. 5
03 FNRS_news // Mars ‘18 LES PLANTES DE L’EXTRÊME Les sols hostiles sont le terrain de jeu favori de Arabidopsis halleri (ou Arabette de Haller), une plante extrêmophile, capable de coloniser des sols fortement contaminés par des métaux (Zinc, Cadmium ou Plomb). Alors que la plupart des organismes excluent les métaux lors d’une contamination, cette plante aux délicates feurs possède la propriété exceptionnelle d’accumuler ces métaux dans ses feuilles. Mais toutes n’ont pas la même tolérance et la même capacité d’accumulation. Différents mécanismes d’adaptation aux sites pollués ont été mis en évidence par analyses génétiques et métaboliques poussées. Les résul- L’OCÉAN MONDIAL PERD SON SOUFFLE tats tendent à montrer que l‘évolution de l’espèce est récente, en lien avec les activités humaines et la forte pression de sélection qui en résulte. Un bel exemple L’océan, poumon de notre planète, se porte mal. Une étude menée par le GO2NE d'adaptation d'une espèce à un milieu fortement anthropisé. (Global Ocean Oxygen Network), un groupe de travail créé en 2016 par la New Phytologist - Contrasting cadmium resistance strategies in two metalli- Commission océanographique intergouvernementale des Nations Unies, vient colous populations of Arabidopsis halleri d’aboutir à des conclusions inquiétantes. Dans leur synthèse, les scientifques annoncent qu’au cours des 50 dernières années, la quantité d'eau sans oxygène New Phytologist - Adaptation to high zinc depends on distinct mechanisms in en haute mer a quadruplé et que pour les eaux côtières, y compris les estuaires metallicolous populations of Arabidopsis halleri et les mers, les sites à faible teneur en oxygène ont été multipliés par 10. Ces Massimiliano Corso, PhD - Collaborateur scientifque F.R.S.-FNRS conclusions se basent sur l’analyse de séries de données de terrain et les résul- Marc Hanikenne, PhD - Chercheur qualifé F.R.S.-FNRS tats de simulations de modèles mathématiques. En cause, les activités humaines InBioS-PhytoSystems, ULiège, avec d’une part, le réchauffement climatique qui réduit le mélange vertical des Nathalie Verbruggen PhD - Génétique moléculaire des Plantes, ULB eaux de surface et profondes et accentue ainsi le défcit en oxygène de zones naturellement faiblement ventilées. D’autre part, dans les eaux côtières, la pol- lution par les nutriments provenant des terres crée des proliférations algales qui consomment énormément d’oxygène lorsqu’elles meurent et se décomposent. Combattre le changement climatique, une réduction raisonnée des apports en nutriments des rivières et une meilleure surveillance et prédiction des zones pauvres en oxygène sont nécessaires afn de combattre la désoxygénation des océans. Science - Declining oxygen in the global ocean and coastal waters Marilaure Grégoire, PhD Directeur de recherches F.R.S.-FNRS. Astrophysique, Géophysique et Océanographie, ULiège L’EXPLORATION DE L’INCONNU PAS DE SEXE SANS « KISS » ! Le cerveau décode les signaux du monde extérieur, puis tra- Vous êtes au supermarché, alors que votre main s’al- duit ces signaux environnementaux en comportement. Chez longe vers un soda bien connu (choix d’exploitation), une de nombreux animaux, le comportement sexuel est pro- voix interne vous suggère d’acheter une boisson diffé- grammé pour se produire avec l'ovulation afn d'assurer la rente, nouvelle et moins chère. Mais qu’est-ce qui condi- continuation de l'espèce. On sait peu de choses sur la façon tionne l’abandon de l’option d’exploitation et pour choisir dont le cerveau lie l'ovulation, l'attraction et le sexe. La kiss- des options nouvelles et inconnues ? Afn de répondre peptine semble être la clé de l’énigme. Cette molécule est à cette question, nous avons développé un paradigme connue pour son rôle déterminant dans le déclenchement expérimental où les participants étaient confrontés à de la puberté et le contrôle de la fertilité. Cette nouvelle deux phases. Dans la première phase - d’apprentissage- étude étend le rôle de la kisspeptine et ouvre la voie à de les participants étaient confrontés à certaines options associées à certaines valeurs (mesurée en nouveaux traitements contre les troubles psychosexuels. termes de points qui par après sont convertis en argent). Cependant pour certaines options, les participants ne connaissaient pas leur valeur (les options inconnues). Dans la deuxième phase Nature Communications - Female sexual behaviour in mice is – de décision – les participants devaient choisir les options qu’ils préfèrent avec le but de gagner controlled by kisspeptin neurons le plus d’argent possible à la fn de la session expérimentale. Nos résultants montrent que les par- Julie Bakker, PhD ticipants ont sélectionné plus souvent les options inconnues (exploration) quand dans la première Directeur de recherches F.R.S.-FNRS - GIGA Neurosciences, ULiège phase d’apprentissage les valeurs des options rencontrées (exploitation) étaient faibles. De plus, nos résultants montrent que la clé de l’exploration se situe dans le fait que l’inconnu offre poten- tiellement une valeur supérieure, par exemple moins de calories et de conservateurs. Scientifc Reports - Learning the value of information and reward over time when solving exploration-exploitation problems. Irene Cogliati Dezza, doctorant Aspriant F.R.S.-FNRS Psychologie Expérimental et de l’Éducation, ULB
   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10